Rapport d'activité 2022

Programmes de gestion et de couverture des risques

Les placements étant largement diversifiés entre les classes d’actifs, segments et marchés, la gestion des risques est assurée de façon centralisée au moyen de programmes de couverture et de contrôle des risques utilisant des instruments dérivés. Cette façon de procéder permet de réduire considérablement les coûts de transaction, ainsi que de maîtriser et de surveiller les risques de manière consolidée. L’Office de gestion dispose des outils, des processus de contrôle et de l’expérience requis pour cette mission. Les dérivés sont constitués à environ 10 % d’instruments cotés sur des bourses et à environ 90 % de dérivés conclus sur le marché de gré à gré ("Over The Counter", OTC), en particulier pour les taux et les devises. Les produits dérivés OTC sont conclus sur la base de contrats ISDA – le standard international en la matière – et bénéficient dans leur plus grande majorité d’un échange journalier de garanties à hauteur de la valeur de remplacement de ces instruments.

Gestion des risques de change

Les engagements de paiement des Fonds (avant tout des rentes) étant libellés en CHF, la monnaie nationale constitue la référence dans la gestion du portefeuille. Pour cette raison, les expositions en devises sont largement couvertes mais à des degrés divers selon la monnaie. Fin 2022, les expositions en devises s’élevaient à CHF 23 milliards avant couverture et à CHF 8 milliards après couverture.

«Les expositions en devises s’élevaient à CHF 23 milliards avant et à CHF 8 milliards après couverture.»

Le risque de change est géré à deux niveaux :

1) Couverture du risque de change des monnaies principales

Les engagements agrégés en devises de l’ensemble du portefeuille sont couverts à des degrés différents pour chacune des six monnaies principales (USD, EUR, GBP, JPY, KRW, CNH). Au 31 décembre 2022, les taux de couverture étaient compris entre 25 % et 81 %. Le niveau d’exposition cible par monnaie est fixé chaque année par le Conseil d’administration dans le cadre des travaux d’allocation stratégique du portefeuille. Le niveau d’exposition cible sur le USD a été fixé à 8 % de la fortune du portefeuille de marché, ce qui correspondait à un niveau de couverture à hauteur de 81 % fin 2022 et représente le risque de change principal.

2) Couverture du risque de change des monnaies secondaires

Pour les monnaies secondaires, le niveau d’exposition est défini chaque année par le Conseil d’administration. Pour 2022, il a été décidé d’avoir une exposition cible à hauteur de 7 % de la fortune du portefeuille de marché. Le Comité d’investissement conserve toutefois une marge tactique de +/-1 % autour de cette cible.

 

En mio. CHF


You are using an outdated browser. Please upgrade your browser to improve your experience.

expand_less